17 July, 2018

Résultats de l'édition 2018 du Meeting Rabat Diamond League

Huit nouveaux records du meeting ainsi que cinq meilleures performances mondiales de l'année.

<article>La 11ème édition  du Meeting International Mohammed VI d’Athlétisme de  Rabat, 9ème étape du prestigieux circuit de la Ligue de Diamant, a été marquée cette année par la réalisation de 8 nouveaux records du meeting ainsi que 5 meilleures performances mondiales de l'année.

L’édition 2018 qui s’est déroulée le vendredi 13 Juillet  au Complexe Sportif Prince Moulay Abdellah de Rabat,  a offert un plateau remarquable avec la participation de 190 athlètes représentant 58 pays , 23  athlètes marocains, 12 champions olympiques détenteurs de  14 titres olympiques, 11 champions du monde détenteurs de 13 titres de champions du monde et 7 détenteurs de records du monde.

Quatorze épreuves du circuit Ligue de diamant (7 chez les hommes et 7 chez les dames) et deux épreuves additionnelles (longueur hommes et 1000m dames) ont eu lieu lors de cette édition.

Longueur hommes

Le Jamaicain Tajay Gayle s’est imposé avec un saut de 8,09 m. Il a pris la tête du concours à son sixième essai en devançant les Américains Marquis Dendy (8,05 m) et Jarrion Lawson (8,03 m). Les Marocains Yahya Berrabah et Mouhcine Khoua ont respectivement terminé le concours avec un saut  de 7,78 m et 7,62 m.

400 m hommes (Ligue de diamant)

Le record du Meeting est battu dans cette épreuve par l’athlète Akeem Bloomfield. Le chrono réalisé est de 44sec33. Le Jamaicain a devancé le Qatari Abdalleleh Haroun (44sec69) et le Britannique Matthew Hudson-Smith (44sec79).

Poids dames (Ligue de diamant)

L’ Allemande Christina Schwanitz a remporté l’épreuve avec un meilleur lancer de 19,40 m, devançant la Biélorusse Aliona Dubitskaya (19,21 m) qui a battu son record personnel. La Néo-zélandaise Valerie Adams (18,93 m) a terminé en troisième position.

Hauteur dames (Ligue de diamant)

La numéro 1 mondiale du saut en hauteur, Mariya Lasitskene, n’est plus intouchable. La Russe, qui concourt sous drapeau neutre (ANA), termine l’épreuve troisième. La victoire revient à Mirela Demireva (1,94 m) qui s’impose face à l’Ukrainienne Yuliya Levchenko.

800 m dames (Ligue de diamant)

Rababe Arafi est arrivé troisième de la course. L’athlète Marocaine a signé un temps de 1min58sec84 alors que sa compatriote Malika Akkaoui, 6ème, a établi un temps de 1min59sec27. Les 1ère et 2ème places ont été remportées respectivement par la Burundaise Francine Niyonsaba (1min59sec90) et la Jamaicaine Natoya Goule (1min58sec33). A noter que les deux Marocaines ont réalisé leur meilleure performance de la saison lors de ce meeting.

1500 m hommes (Ligue de diamant)

Le Marocain Brahim El Kaazouzi crée la sensation au Complexe Sportif Prince Moulay Abdellah en remportant la course du 1500 m avec un temps de 3min33sec22. Il réalise ainsi sa meilleure performance personnelle. Le Norvégien Filip Ingebrigtsen (3min33sec40) et le Djiboutien Ayanleh Souleiman (3min33sec42) complètent le podium.

200 m dames (Ligue de diamant)

Le record du Meeting, détenu jusque-là par la Jamaïcaine Simone Facey (22sec70) a été battu par Shaunae Miller-Uibo (22sec29), championne olympique du 400 m et médaillée de bronze sur 200 m aux Mondiaux de Londres en 2017. L’athlète bahamienne a devancé la Britannique Dina Asher-Smith (22sec40) et l’Américaine Jenna Prandini (22sec60).

3000 m (Ligue de Diamant)

L’Ethiopien Yomif Kejelcha est sorti vainqueur de l’épreuve en 7min32sec93, battant ainsi le record de l’année et du Meeting. Il a devancé le Bahreïnien Birhanu Balew (7min34sec26) qui a battu son record personnel, tout comme le troisième de la course, l’Australien Stewart McSweyn (7min34sec79). Victime d’un coup, Abdelaati Iguider n’a pu terminer la course.

100 m haies dames (Ligue de diamant)

Domination américaine sur le 100 m haies Dames. Brianna McNeal a remporté la course avec un chrono de 12sec51, battant ainsi le record du Meeting. Elle a devancé ses compatriotes Sharika Nelvis (12sec58) et Christina Manning (12sec72).

Perche hommes (Ligue de diamant)

L’Américain Sam Kendricks, Champion du Monde à Londres en 2017 et médaillé de bronze aux JO de Rio 2016, s’est parfaitement imposé en franchissant une barre à 5,86 m constituant un nouveau record de Meeting. Le podium est complété par le Polonais Pawel Wojciechowski (5,80 m), Champion du Monde 2011, et le jeune Russe Timur Morgunov, qui ont tous les deux réalisé un saut de 5,80 m.

5000 m dames (Ligue de diamant)

Hellen Obiri a signé la Meilleure Performance Mondiale de l’année  avec un chrono de 14min21sec75. La Championne du Monde 2017 à Londres a devancé la Néerlandaise Sifan Hassan (14min22sec34) et Letesenbet Gidey (14min23sec14). Ces deux dernières athlètes ont réalisé leur meilleure performance personnelle dans l’épreuve.

100 m hommes (Ligue de diamant)

La vague Américaine Coleman, Baker et Lyles, s’est étalée de toute sa classe sur la piste du Complexe Sportif Prince Moulay Abdellah. Le champion et recordman du monde du 60 m en Mars  dernier (6''37), Christian Coleman, a remporté le 100 m et a réalisé sa meilleure performance de la soirée    dans le même temps que son compatriote Ronnie Baker avec un chrono de 9sec98. L’autre américain Noah Lyles arrive troisième avec un temps de 9sec99.

Javelot hommes (Ligue de diamant)

Le concours revient à l’Estonien Magnus Kirt en lançant son engin à 89,75 m, réalisant une triple distinction (record du Meeting, record national et meilleure performance personnelle). Il devance l’Allemand Andreas Hofmann (88,58 m) et le Tchèque Jakub Vadlejch (85,31 m).

1000 m dames

L’athlète sud-africaine Caster Semenya (2min31sec01) a réalisé le record de la Diamond League ainsi que Meilleure Performance Mondiale de l’année. Elle s’est facilement imposée face aux Américaines Ce'Aira Brown (2min35sec85) et Kaela Edwards (2min36sec13).

Triple saut dames (Ligue de diamant)

La Colombienne Caterine Ibarguen s'est imposée une nouvelle fois au Meeting de Rabat grâce à son 5ème essai mesuré à 14,96 m, qui lui a permis de battre le record du Meeting mais aussi le record de l’année. Le podium est complété par la Jamaïcaine Kimberly Williams (14,47 m) et l’Américaine Tori Franklin (14,42 m).

3000 m steeple hommes (Ligue de diamant)

Soufiane El Bakkali, médaillé d'argent aux Mondiaux de Londres 2017 et récent médaillé d’or aux Jeux Méditerranéens à Tarragone, n’a pas pu s’imposer face à ses rivaux le Kényan Benjamin Kigen (1er, 8min06sec19) qui a signé la Meilleure Performance Mondiale de l’année  et l’Ethiopien Chala Beyo (2ème, 8min07sec27). La vedette nationale a terminé troisième de la course avec un chrono de 8min09sec58, améliorant tout de même sa meilleure performance de l’année. Le Kényan Conseslus Kipruto, roi de la discipline depuis plusieurs années, a été également l’un des plus grands perdants de la soirée, après avoir chuté il a  fini l’épreuve à la 12ème place (8min27sec36).

</article>