13 juillet, 2018

A Rabat, le meilleur de l’athlétisme mondial

Jeudi 12 juillet, la conférence de presse du Meeting Mohammed VI a rassemblé à la tribune 11 des plus grands noms de l’athlétisme mondial.

J – 1 pour l’édition 2018 du Meeting international Mohammed VI de Rabat, étape marocaine de la Ligue de Diamant IAAF. A une journée de l’événement, tous les clignotants sont au vert. Un temps radieux sur la ville marocaine, un stade parfaitement préparé. Et, surtout, un plateau doré sur tranche. Alain Blondel, le coordinateur du meeting, l’a révélé ce jeudi 12 juillet en ouverture de la conférence de presse : le meeting 2018 recense 12 champions olympiques, 11 champions du monde, 7 détenteurs d’un record du monde. Il proposera au public les leaders mondiaux sur 10 des 16 épreuves du programme, plus les meilleurs athlètes marocains. Prometteur.

Jeudi 12 juillet, la conférence de presse du Meeting Mohammed VI a rassemblé à la tribune 11 des plus grands noms de l’athlétisme mondial. L’occasion de sonder leur état de forme et leurs ambitions. Extraits.

Thomas ROHLER (Allemagne- Javelot) : « C’est la première fois de la ma carrière que je dispute un meeting de la Ligue de Diamant en Afrique. Cette saison, la Ligue de Diamant est très importante à mes yeux, tout comme les championnats d’Europe à Berlin, à domicile. Le concours de Rabat s’annonce difficile. Je sors d’une période d’entraînement intense, mais j’ai pu récupérer. Avec des bonnes conditions, je pense avoir les moyens de lancer une nouvelle fois au-delà des 90 m. »

Conseslus KIPRUTO (Kenya – 3 000 m steeple) : « La course s’annonce très rapide, avec une opposition d’une grande qualité. Mais je suis prêt. Mon ambition ici est de me frotter à Soufiane El Bakkali, qui sera devant son public. Je veux essayer de pousser au maximum sur la fin de course. J’espère descendre sous les 8 minutes. J’ambitionne aussi de marquer un maximum de points pour la Ligue de Diamant. Avec El Bakkali dans la course, il se passera sans doute quelque chose de spécial. »

Shaunae MILLER-UIBO (Jamaïque – 200 m) : « C’est ma deuxième participation au Meeting de Rabat. J’ai gardé un grand souvenir de la première, l’an passé, avec ma victoire sur 400 m. Le public est incroyable. Mon objectif cette année est de gagner encore en vitesse pour progresser sur 400 m. »

Hellen OBIRI (Kenya – 5 000 m) : « Je n’ai pas encore couru cette saison en Ligue de Diamant. Mais je viens à Rabat avec l’ambition de gagner. La piste est rapide, le stade de grande qualité. Je pense que nous pouvons nous attendre à une course très rapide. »

Genzebe DIBABA (Ethiopie – 5 000 m) : « Le 5000 m du meeting de Rabat sera le second de ma saison. Je suis parfaitement prête, en excellente condition. J’ai testé la piste jeudi, elle est rapide. Je pense pouvoir réussir un meilleur temps que lors de ma victoire à Eugene. »

Sam KENDRICKS (Etats-Unis – Perche) : « C’est ma première participation au meeting de Rabat. Je suis heureux de découvrir et tester un nouveau terrain de compétition. Mon but est de réussir 6 m ou plus, comme à chaque sortie, mais je ne suis pas le seul à pouvoir réaliser une telle performance. »

Renaud LAVILLENIE (France – Perche) : « Le stade est très beau. J’ai hâte de sauter demain. L’équipement est de bonne qualité. L’an passé, Pawel (Wojciechowski) a réussi 5,85 m. On peut donc aller haut sur ce sautoir. Je sors d’une victoire à Lausanne, je voulais ma petite revanche sur Sam (Kendricks) qui m’avait battu à Paris. Ici, nous sommes en terrain neutre. »

Mariya LASITSKENE (ANA – Hauteur) : « C’est ma première compétition à Rabat. J’espère une excellente performance, car le temps et les conditions s’annoncent bien. Je suis en bonne condition. Ma motivation, je la trouve en moi-même : battre mon record personnel et aller toujours plus haut. Je ne suis qu’à 3 cm du record du monde, mais dans ma spécialité un tel écart est très important. »

Christian COLEMAN (Etats-Unis – 100 m) : « Je suis dans une grande forme. J’ai été contraint de couper pendant deux semaines à cause d’une blessure. J’e n’avais encore jamais connu une telle expérience. Mais elle m’a beaucoup appris, comme tout le reste de la saison. Je découvre les vertus de la récupération, la nécessité de faire attention à son corps. J’ai vu mes rivaux aller très vite aux championnats des Etats-Unis. Ca m’a donné des fourmis dans les jambes. »

Abdelaati IGUIDER (Maroc – 3 000 m) : « J’espère être prêt à répondre aux attentes du public. J’ai déjà couru ici, je vise la victoire pour le public marocain. J’ai fait le choix de courir le 3000 m au lieu du 1500 m. Je me suis concentré sur cette distance avec mon coach, car nous pensons que j’y ai mes meilleures chances. »

Soufiane EL BAKKALI (Maroc – 3 000 m steeple) : « La course s’annonce très rapide, avec un plateau d’une grande qualité. Je veux vraiment me montrer à la hauteur des attentes du public. Cette réunion est très importante pour moi, j’en ai fait une priorité. »